Dialogue politique : le Front citoyen interpelle Edem Kodjo sur le respect de la constitution

Me Jean-Claude Katende, président de l'Asadho, dans la rédaction de Radio Okapi le 10 avril 2014.

Le Front citoyen 2016 demande au facilitateur du dialogue politique en RDC, Edem Kodjo, de lui donner des garanties sur le respect de la constitution. Dans une interview accordée à Radio Okapi, samedi 9 avril, le porte-parole de ce mouvement, Jean-Claude Katende, a rappelé que son mouvement ne participera pas au dialogue convoqué par le Chef de l’Etat.

Jean-Claude Katende a indiqué que le Front citoyen se dit prêt à rencontrer le facilitateur pour obtenir des garanties à certains préalables que son mouvement avait soulevés lors des dernières visites d’Edem Kodjo à Kinshasa.

« Nous avions soulevé en son temps des préoccupations concernant la nomination de M. Edem Kodjo qui était intervenue dans un contexte où l’Union africaine ne relevait pas l’importance du délai constitutionnel en ce qui concerne l’organisation des élections et le respect de la constitution », a affirmé le porte-parole du Front citoyen.

Pour Jean-Claude Katende, aucune réponse n’a été donnée quant à ces deux préoccupations.

« Nous attendons qu’il nous apporte la preuve que le dialogue dont il est le facilitateur respecterait la constitution de la république et permettrait à ce que le dialogue soit organisé dans le délai constitutionnel », a-t-il ajouté.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner