Equateur: le gouverneur Tony Bolamba accusé de détention d'une fausse carte d'électeur

Carte d'électeur.

Le gouverneur élu de l’Equateur, Tony Bolamba a répondu, vendredi 8 avril, à une invitation du Parquet général près la cour d’appel de Mbandaka. Depuis lundi dernier, il faisait l’objet d’une dénonciation des faits infractionnels, déposée à sa charge par l’Union des jeunes patriotes kabilistes, UJPK/Equateur.

Les signataires de la plainte, Joël Ilangila et Amos Bouku, qui avaient été accrédités comme observateurs au scrutin du 26 mars dernier, lui reprochaient notamment la détention d’une fausse carte d’électeur et d’autres faits infractionnels, dont il avait été poursuivi par le Parquet général de Kinshasa/Gombe.

Mais le concerné se dit plutôt serein et entend donner l’exemple du respect de la loi.

« Je suis allé répondre [à l’invitation du parquet], puisque je suis citoyen de la république. Je respecte les lois de la république. Je suis fervent lecteur de l’esprit des lois de Montesquieu. Je connais la séparation des pouvoirs. C’est dans ma culture. C’était tout à  fait normal », a affirmé le gouverneur.

Il a de ce fait invité tous les autres citoyens de l’Equateur à suivre son exemple et à respecter les lois de la République.

« J’ose croire d’ailleurs que ce que je viens de montrer comme exemple, prochainement tout citoyen de la province, qui sera invité ou convoqué par la justice doit répondre. Personne n’est au-dessus de la loi ! Je viens de le prouver », a ajouté Tony Bolamva.

Il a, par ailleurs, félicité la majorité présidentielle pour le retrait de recours en annulation introduite à la cour d’appel pour désavouer son élection.

« On  ne peut que remercier la compréhension de nos amis de la MP, en retirant leur requête. Nous remercions particulièrement son secrétaire général, le président Minaku et leur autorité morale, le Président de la République Joseph Kabila. Ils ont fait primer le sens de la compréhension », a déclaré le nouveau gouverneur de l’Equateur.

Pour lui, le retrait de ce recours prouve que le pays avance « à petits pas vers la démocratie ».

« La majorité reconnait la victoire de quelqu’un qui n’est pas des leurs. Donc, nous sommes en train de faire des progrès. Je pense que nous continuerons dans ce sens de progrès vers la Démocratie, pour la République. C’est une très bonne image pour la République », a reconnu Tony Bolamba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (30)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)