Alain Akouala: « Papa Wemba était au service de la musique »

Papa Wemba à la cérémonie du vernissage de ses tableaux de peinture au CWB à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. Benjamin Kabamba

« Papa Wemba était un grand esprit. Mais très peu l’ont compris. Il était au service de la musique. La musique n’était pas à son service », a déclaré Alain Akouala, le ministre du Congo Brazzaville des Zones économiques spéciales.

Pour l’ancien ministre congolais de la Culture, le chanteur décédé le 24 avril dernier à Abidjan était « d’une simplicité, d’une humilité, d’une générosité de cœur et d’âme ». 

Alain Akouala estime que Papa Wemba était différent des autres artistes musiciens, affirmant que le chef coutumier du village Molokai était toujours au service de la musique.

Il a confié à Radio Okapi que Papa Wemba regrettait le fait que des musiciens congolais se perdent dans la polémique. 

« Il me disait toujours: ‘’Mon petit, notre musique est en train de mourir. Ce n’est plus la Rumba que nous avons défendue avec Jossart Nyoka Longo. A notre époque, la polémique se situait dans la composition de la chanson. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. On s’injurie en public, à la télévision. Même ceux que j’ai encadrés, ceux que j’ai accueillis chez moi et qui ont été bien accueillis par Amazone m’injurient à la télé. Je ne comprends plus cette musique’’ », rapporte Alain Akouala.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner