Ituri: le bilan de l’attaque des présumés ADF revu à la hausse, 9 morts

Un enfant recruté au sein d'un groupe armé photographié le 6 janvier 2015 à Aveba, dans la province de l'Ituri. Photo MONUSCO/Abel Kavanagh

Alors que dans un premier temps plusieurs sources faisaient état de 4 morts, l’attaque perpétrée vendredi 6 mai par des présumés ADF contre les localités de Ndalya et Biane en Ituri aurait finalement coûté la vie à 9 personnes.

A (re)Lire: Ituri: des présumés ADF tuent quatre personnes à Biane

Le commandant second de l’armée en Ituri, colonel Shiko, précise que le bilan définitif de cette incursion n’est pas encore disponible.

Il indique que ces présumés rebelles ougandais ont attaqué les deux villages pendant qu’ils fuyaient des militaires.

Selon la société civile de Biane, le bilan aurait été plus lourd encore si les militaires n’étaient pas intervenus pour traquer les assaillants.

La plupart de victimes ont été tuées à coup de machettes.

Cette attaque a provoqué une panique au sein des habitants de Ndalya et Biane qui ont quitté leurs localités.

Environ 400 personnes déplacées sont déjà enregistrées à Komanda-centre, en provenance de deux localités qui ont été la cible d’attaques des présumés ADF. 

Les autorités militaires de la province s’y sont rendues samedi pour rassurer la population locale après ce drame.

Le commandant second de l’armée en Ituri précise que les positions militaires ont été renforcées pour sécuriser les habitants de Ndalya et Biane.

Le président de la société civile de Komanda appelle la population à la vigilance. Il invite les habitants à dénoncer les suspects pour prévenir de nouvelles attaques de ces rebelles.

Il demande également aux autorités militaires de renforcer leurs positions pour sécuriser la population qui redoute de nouveaux massacres.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner