Lubumbashi : des jeunes attaquent les policiers commis à la garde du siège de l’UNAFEC

Exhibition de la Police le 4/07/2012 à Kinshasa, lors de la présentation de la nouvelle unité spécialisée à lutter contre des gangsters, communément appelé «Kuluna». Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Un groupe de jeunes a attaqué à coup de pierres, mardi 10 mai, les éléments de la police commis à la garde du directoire de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), rapportent des témoins. Le siège de Kyungu wa Kumwanza du G7 est mis sous scellé depuis avril dernier.
Les mêmes sources expliquent que les faits se sont déroulés vers 5 heures du matin [heure de Lubumbashi].

Selon le commissaire provincial de la police du Haut Katanga, Jean Bosco Galenga, ces jeunes estimés à une cinquantaine se sont servis des pierres pour tenter de chasser les policiers qui assurent la garde du siège de l’UNAFEC.
Face à cette menace, les policiers ont pris la fuite. Ils ont repris le contrôle du lieu quelques temps après grâce à l’arrivée d’un renfort d’autres éléments de la police.

Le commandant provincial de la police, condamne cet acte et met en garde les acteurs directs et indirects de cette attaque.
« Je voudrais rappeler à ces jeunes gens ainsi qu’à ceux qui les instrumentalisent que la police est là en mission de garde et la mission de garde implique certaines conséquences en ce qui concerne l’usage de la force. Ils doivent faire très attention. On ne doit pas braver impunément le poste de police », menace-t-il.

Le commissaire provincial de la police du Haut-Katanga soupçonne des jeunes de l’UNAFEC d’être à la base de cet acte et indique qu’un policier a été blessé et des policiers ont procédé à des arrestations.

Le secrétaire général national adjoint chargé des provinces au sein de  l’UNAFEC, Dieudonne Bamoïna rejette les allégations relatives à l’implication des jeunes de son parti.​

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner