Nord-Kivu: les Nyatura et FDLR réoccupent des positions dégarnies par les FARDC

Des soldats des FARDC se retirent de Rutshuru au Nord-Kivu/ Photo Radio Okapi.

Les soldats des FARDC, en opération depuis mars dernier dans le groupement Bashali-Mokoto, ont commencé leur retrait de cette zone depuis jeudi 12 mai. Comme conséquences, des sources locales signalent déjà le déplacement des populations et la réoccupation de ces positions par les miliciens Nyatura et leurs alliés des FDLR dans cette zone du territoire de Masisi (Nord-Kivu).

Le retrait progressif, depuis jeudi, des FARDC de Bashali-Mokoto porte un coup dur aux populations locales, qui avaient pourtant retrouvé une lueur d’espoir, après le déploiement des militaires dans leur entité. Ces troupes régulières étaient engagées depuis fin mars dernier, dans les opérations de traque contre les Nyatura et FDLR.

Avec leur retrait, la peur a refait surface dans ce groupement, où, pendant plus de dix ans, les habitants avaient vécu sous l’emprise des groupes armés.

Les localités concernées par ce départ sont notamment Busumba, Mpati, et Kivuye. A Busumba, les habitants et même certains policiers ont commencé à fuir, à en croire un notable. Les Nyatura et FDLR venus réoccuper cette position, auraient tiré plusieurs coups de balles, occasionnant ainsi le déplacement des populations.

Pour le porte-parole des opérations Sokola 2, il s’agit d’un choix tactique. Les FARDC ne se sont pas définitivement retirées de Bashali-Mokoto. Elles pourront y revenir très prochainement pour poursuivre les opérations, selon lui.

C’est depuis le 22 mars dernier que l’armée a engagé des opérations de traque contre les Nyatura et les FDLR à Bashali-Mokoto. Elle avait pour mission de rétablir l’autorité de l’Etat et de faciliter la réouverture des commissariats et sous-commissariats de police fermés à cause de l’insécurité.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner