Ituri : une rumeur d’attaque armée fait fuir les habitants d’Idohu

Les habitants fuient leurs villages à cause des affrontements entre les FARDC et les groups rebelles à Sake au Nord-Kivu, le 30 avril 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Les habitants de la localité d’Idohu, située à environ 105 km au Sud de Bunia, ont abandonné dans la nuit du mercredi à jeudi 19 mai leurs habitations pour se réfugier dans la brousse. D’après des sources locales qui ont livré jeudi l’information à Radio Okapi, ils auraient fui une probable attaque d’hommes armés aperçus aux abords de leur village par un des autochtones.

Ce dernier, en provenance de son champ, est rentré mercredi au village essoufflé. Il a alors raconté avoir vu une colonne d’hommes, armés de machettes, de lances ainsi que de fusils qui se dirigeaient vers le village. Sans vérifier les faits, tous les villageois ont préféré fuir en brousse.

Alerté, le commandant second du secteur opérationnel des FARDC en Ituri affirme avoir dépêché une unité sur place pour sécuriser le village. Il indique n’avoir trouvé aucun indice de la présence des ADF dans les environs du village.

L’officier des FARDC appelle les habitants d’Idohu à regagner leur village, précisant que ses troupes sont en état d’alerte pour faire face à toute attaque contre les civils.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner