Insécurité: plusieurs localités de Beni vidées de leurs habitants

Un rond-point au centre-ville de Beni au Nord-Kivu.

Plusieurs habitants du territoire de Beni ont abandonné depuis quelques jours leurs localités à cause de l’insécurité qui y sévit. Un mouvement de populations observé depuis la dernière attaque des présumés ADF contre la localité d’Erengeti.

Lors de cette attaque, une  dizaine de maisons, une trentaine de boutiques et une partie du centre de Santé d’Eringeti avaient été incendiés.

Depuis, toutes les activités sont presque à l’arrêt à Eringeti. La majorité de la population a fui vers Luna en Province Orientale.

Des sources locales parlent également des « villages fantômes » lorsque l’on traverse le territoire de Beni à partir de la cité d’Oicha pour aller vers Eringeti situé au Nord-Est  de la ville de Beni. C’est notamment le cas  des villages  Kisikizi, Mukoko, Kisiki, Kokola,Tungudu, Linzo Sisene et Opira où l’on ne signale aucune présence humaine.

Par contre, dans les villages Tenambo, Matombo et Mayi Moya , des sources locales signalent la présence dans la journée des dizaines de personnes qui se réfugient dans la brousse une fois la nuit tombée.

L’on signale, par ailleurs, des patrouilles régulières des unités de l’armée congolaise le long de la route Oicha-Eringeti. 

Vingt-quatre personnes ont été tuées lors de la dernière attaque des présumés ADF à Eringeti. Une attaque condamnée par les Nations unies.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner