Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés

La police nationale tente de dégager la route Goma-Saké, barricadée par des manifestants, au quartier Mugunga. Radio Okapi/Ph. Marc Maro Fimbo

La marche des opposants organisée jeudi 26 mai dans plusieurs villes du Nord-Kivu a été émaillée d’échauffourées entre les manifestants et les policiers. Selon les sources des services de sécurité, une personne a été tuée et huit autres blessées dans la ville de Goma au Nord-Kivu.

Parmi les blessés, on compte quatre civils et quatre policiers, dont un se retrouve dans un état critique, précisent ces sources.

Les plates formes de l’opposition notamment la Dynamique de l’opposition, le Front citoyen et une frange de la Société civile se sont mobilisés à travers le pays. Dans plusieurs villes, les manifestants ont été dispersés alors que dans d’autres, comme à Kinshasa, la marche a pu se dérouler.

Dans les quartiers ouest de la ville de Goma, les manifestants ont bravé l’interdiction de la marche de l’opposition.

Au moins 32 personnes, la plupart des jeunes gens, ont été interpellées et se trouveraient dans les différents cachots de la police.

Selon un responsable de la police, plusieurs policiers se sont faits aussi attaqués par les manifestants.

Pour l’instant, le calme revient progressivement, après les échauffourées de l’avant-midi, entre manifestants et policiers. Les barricades sont en train d’être levées par les policiers.

Quelques curieux sont visibles le long de la route Katindo que la Police a commencé à disperser. La tension baisse dans la ville et les tirs ne se font plus entendre.

Mais vers Himbi, à l’entrée, communément appelée « Entrée président » et à Ndosho, la tension était encore perceptible.

Entre temps, le dispositif de la police et de l’armée est maintenu aux endroits stratégiques. Tandis qu’au centre-ville, les activités sont toujours restées paralysées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner