Moïse Katumbi est allé poursuivre ses soins en Europe

Moise Katumbi, ancien gouverneur du Katanga et président du TP Mazembe. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Moise Katumbi a quitté l’Afrique du sud samedi 28 mai pour aller poursuivre ses soins en Europe. Le 20 mai dernier, il avait été évacué de la RDC dans un avion médicalisé vers l’Afrique du Sud pour être soigné.

A (re)Lire: Moïse Katumbi évacué pour des soins en Afrique du Sud

Le député Francis Kalombo, un proche de l’ancien gouverneur, a déclaré à Radio Okapi que les médecins sud-africains ont conseillé à M. Katumbi d’aller poursuivre ses soins en Europe où il avait été soigné par le passé.

« Vous vous souviendrez qu’il y a quelque temps, Moïse Katumbi avait été empoisonné. Il a suivi des  soins ici [en Europe]. On pense qu’après ce qui lui est arrivé, les médecins sud-africains lui ont conseillé de venir voir ses anciens médecins. Voilà pourquoi il est arrivé ici pour poursuivre des examens approfondis et des soins », fait savoir Francis Kalombo.

L’ancien gouverneur du Katanga est accusé de recrutement des mercenaires étrangers. Il a été inculpé et placé sous mandat d’arrêt provisoire.

Il a reçu une autorisation du Procureur général de la République de se faire soigner à l’étranger.

Francis Kalombo fait savoir que M. Katumbi n’a aucune intention de se soustraire à la justice.

« Les gens doivent savoir que Moïse n’a pas intérêt à fuir la justice. Il s’est présenté chaque fois qu’on avait besoin de lui et continuera à faire la même chose parce qu’il est innocent. Tout le monde sait qu’il mène son combat pacifiquement. Certains qui parlent aujourd’hui  ont été des rebelles. Moïse, même lorsque l’occasion s’est présentée, il a refusé de participer à des mouvements rebelles. Certains l’ont fait. Lui, non », a indiqué le député qui vient de quitter le comité exécutif du PPRD, le parti présidentiel en RDC.

Vous pouvez écouter les explications de Francis Kalombo dans cet extrait sonore.

/sites/default/files/2016-05/20160529-entretien-francis-kalombo_1min02sec.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner