Kinshasa: les ressortissants de Walikale discutent sur les retombées de l’exploitation minière

Martin Kabwelulu, Ministre des Mines à l'intérim. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le ministre des Mines, Martin Kabwelulu, a discuté jeudi 9 juin à Kinshasa avec une forte délégation du territoire de Walikale (Nord-Kivu) sur les annexes du protocole d’accord signé entre la société Alphamin Bisie Mining et les communautés locales en avril dernier.  La signature de ces annexes n’a pas eu lieu. Le ministre a suspendu la séance et les parties devront se retrouver le samedi pour finaliser le dossier. 

Martin Kabwelulu a remis la séance pour le samedi prochain sur demande de ses visiteurs. Les fils et filles du Nord-Kivu, venus de Goma, de  Walikale et de Kinshasa, ont sollicité et obtenu du ministre cette remise, le temps pour eux d’harmoniser leurs divergences en rapport avec les préoccupations qui ne sont pas reprises dans les annexes du protocole à signer.

L’entreprise minière Alphamin Bisié Mining, détentrice d’un titre d’exploitation des minerais de coltatn, cassitérite et autres minerais, est en pourparlers depuis près de cinq ans avec les communautés de Walikale, représentant quarante-quatre villages au total.

Considérant que les ressources naturelles sont épuisables et non renouvelables, ces communautés veulent s’assurer des bénéfices qu’elles tireraient de l’exploitation par Alphamin.

Walikale est le plus grand des six territoires de la province du Nord-Kivu. Sa très grande richesse en ressources minières contraste malheureusement avec l’extrême pauvreté de sa population. Cette situation explique la présence de cette forte délégation à Kinshasa, constituée des députés nationaux et provinciaux, quasiment toute l’administration territoriale et de la société civile locale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner