Haut-Uele: un militaire tue deux personnes, dont sa femme à Nambia

2000 nouvelles recrues des FARDC bouclent leur formation sur le droit a la base militaire de Kitona(Bas-Congo) le 27/02/2014. Radio Okapi/Ph. Guyroger Nyampala

Un militaire de la RDC a tiré à bout portant et tué deux personnes samedi 11 juin, dans un cantonnement des FARDC de Nambia, à 15 kilomètres de la cité de Niangara (Haut-Uele). Il a aussi blessé grièvement un enfant. Selon la société civile de Niangara, un conflit de ménage serait à la base de ces meurtres.

 
 
 
 
 
 
 
 
Le militaire n’a pas donné la totalité de sa solde à son épouse. Pour mettre fin à cette discussion, il a décidé de tuer sa femme, par balle, rapporte la même source.

Alertés par ce coup de feu, les compagnons d’armes du suspect ont cherché à le maitriser.

Le meurtrier va alors tuer le militaire qui voulait l’arrêter, indique la société civile.

Le militaire a alors décidé de fuir. Dans sa fuite, l’une des balles qu’il tirait a grièvement blessé un enfant. Les deux corps et l’enfant ont été acheminés à Niangara.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner