Près de 100 000 réfugiés centrafricains vivent au Nord et Sud-Ubangi

Le camp de réfugiés de Mole (près de Zongo) dans la province de l’Equateur qui accueillent les Centrafricains qui fuient l'insécurité à Bangui.

Les provinces du Nord et du Sud-Ubangi accueillent à ce jour près de cent mille réfugiés centrafricains, malgré l'arrivée au pouvoir de nouvelles autorités élues en République centrafricaine.

Selon le service des migrations du Nord-Ubangi, ces personnes qui traversent par la rivière Ubangi fuient l’insécurité pour trouver refuge en RDC.

Elles sont regroupées pour la plupart dans les camps de Mole, Boyabu, Inke et Bili. D’autres vivent en dehors de ces camps et cohabitent paisiblement avec les populations autochtones.

Pour sa part, le bureau du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à Gbadolite, indique que le retour des réfugiés dans leur pays est volontaire.

Algamisou Bah, l’un des responsables du HCR/Gbadolite, ajoute que quand son agence va estimer que les conditions sécuritaires sont réunies, elle organisera d'abord « le retour facilité », avant le rapatriement massif, après la signature des accords tripartites entre le HCR, la RDC et la RCA.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner