RDC: la majorité dénonce le comportement «antipatriotique» de l’opposition

Des cadres de la Majorité présidentielle assistant à la cérémonie de signature de la charte par 25 nouveaux partis politiques à Kinshasa, le 20/01/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La Majorité présidentielle (MP) dénonce le comportement «antipatriotique» affiché par «une frange de l’opposition politique congolaise» tout au long de la législature 2011-2016.

«Cette frange de l’opposition a toujours tenté de bloquer les institutions du pays en multipliant des activités et autres actions anticonstitutionnelles», a accusé le secrétaire général adjoint de la MP, le député Joseph Kokonyangi, dans une déclaration à la presse lundi 20 juin à Kinshasa.

«Depuis le 24 avril 2011, il y a un candidat malheureux qui a pris l’option tout simplement par mauvaise foi de prêter serment chez lui à la maison pour bloquer les institutions», a rappelé Joseph Kokonyangi, sans citer le candidat concerné.

Un certain moment, a-t-il poursuivi, «il y avait un défilé de certains amis de l’opposition dont quelques députés et, de surcroit président de groupe parlementaire, entre Kinshasa, Kigali et Kampala. Et de ces navettes naquit la guerre du M23.»

Il a par ailleurs fait état de récents défilés entre Kinshasa et Washington «pour préparer un soi-disant coup d’Etat à Kinshasa et en contre-parti ils ont promis de brader les richesses du pays. Entre le 11 et le 15 décembre 2015, nous avons vu une ribambelle de ces amis de l’opposition aller séjourner à l’île de Gorée.»

Sur sa liste des faits « antipatriotiques » attribués aux opposants au régime de Joseph Kabila, M. Kokonyangi a évoqué aussi l’affaire du présumé recrutement des mercenaires étrangers mis à charge du gouverneur honoraire de l’ex-Katanga, Moïse Katumbi.

Selon Joseph Kokonyangi, la MP continue de soutenir le dialogue et son facilitateur Edem Kodjo.

La MP se dit aussi prête à aller aux élections à tous les niveaux, au terme de la révision du fichier électoral par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner