Sud-Kivu: Thambwe Mwamba demande la levée de l’immunité du député Batumike

Alexis Thambwe Mwamba, ministre congolais de la Justice et Droits humains le 27/04/2015 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, a déclaré jeudi 23 juin au cours d’une conférence de presse avoir demandé au président de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu de lever l’immunité du député Fréderic  Batumike arrêté depuis deux jours à Bukavu et accusé notamment d’entretenir une milice.

A (re)Lire: Sud-Kivu : accusé d’entretenir une milice, un député provincial arrêté à Bukavu

Dépassé 30 jours, a-t-il fait savoir, les poursuites seront engagées contre le député en application du Statut de Rome de la CPI relatif aux crimes internationaux.

Fréderic Batumike est soupçonné de crime contre l’humanité par viol, crime contre l’humanité par meurtre, direction d’un mouvement insurrectionnel, enlèvement, coups et blessures volontaires aggravés.

Elu député provincial en 2006, M. Batumike est accusé d’entretenir la milice « Jeshi ya Yesu » (« L’armée du Seigneur »).

Il est notamment accusé d’avoir organisé plusieurs attaques contre des positions de l’armée et de la police qui ont occasionné la mort des militaires et des policiers, a expliqué le ministre de la Justice.

Le député est aussi poursuivi pour l’assassinat de Walter Muller, un Allemand dont le meurtre en 2012 a été attribué à la milice « Jeshi ya Yesu ». Le député Batumike occuperait la concession de l’Allemand depuis sa mort.

Le ministre Thambwe Mwamba accuse aussi les combattants de la milice « Jeshi ya Yesu » de viol.

« La milice a recruté un féticheur qui conseille aux miliciens de violer des très jeunes filles pour pouvoir être assurés d’avoir une protection surnaturelle », indique-t-il.  

Fréderic Batumike est poursuivi avec 74 autres personnes dans le cadre de cette affaire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner