Que pensez-vous des sanctions américaines contre le général Kanyama ?

Le général Célestin Kanyama de la police national congolaise(PNC) lors de la levée de la dépouille de Marie Misamu à Kinshasa, le 29/01/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L'administration américaine a annoncé la semaine dernière des sanctions financières contre le chef de la police de Kinshasa. Ce communiqué du trésor américain cite la responsabilité du chef de la police dans des violences et des disparitions dans la capitale de la RDC.

Certains observateurs estiment que cette décision est une atteinte directe à la souveraineté de notre pays et plaident plutôt pour l’implication des Etats-Unis dans la recherche des solutions au problème que le pays rencontre actuellement.

 

Qu’en pensez-vous ?

/sites/default/files/2016-06/20160627-pa-sanctions-des-etats-unies-contre-le-general-kanyama-site.mp3

Thème du 28 Juin 2016.

La RDC fêtera le 56e anniversaire de son accession à l’indépendance le 30 juin 1960.

56 ans après l’accession à la souveraineté nationale et internationale, plusieurs reformes du secteur agricole ont été initiées par l’Etat et la toute dernière est la création en 2014 des parcs agro-industriels dont celui de Bukanga Lonzo.  Selon plusieurs observateurs, le secteur agricole a besoin d'être réformé dans son organisation, ses stratégies d’investissement et dans la qualité des hommes qui doivent l'animer. Cependant, toutes ces réformes citées démontrent qu'il y a absence d’une politique agricole cohérente.

 

-Quelles sont, selon vous, les préalables pour réussir de manière durable la réforme du secteur agricole?

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner