RDC: « les pionniers de l’UDPS » rejettent les résolutions du conclave de Bruxelles

Au siège de l’UDPS, avant le point de presse animé par son secrétaire général, Bruno Mavungu à Kinshasa, le 7/04/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

«Rien de ce qui a été décidé à Genval n’engage l’UDPS», ont déclaré mardi 28 juin à Kinshasa un groupe d’acteurs politiques qui se nomme « les pionniers de l’UDPS » en référence au parti que dirige Etienne Tshisekedi, estimant que l’opposant «a posé un acte contraire aux intérêts de l’UDPS». Augustin Kabuya, secrétaire national adjoint chargé de communication de l’UDPS affirme pour sa part qu’aucune structure dénommée « les pionniers de l’UDPS » n’existe au sein de ce parti.

Réagissant mardi au rejet par les conclavistes de Bruxelles du dialogue convoqué par Joseph Kabila, Corneille Mulumba, co-fondateur et porte-parole des « pionniers de l’UDPS » estime que «personne ne peut engager ce parti sur une pente aussi glissante, sans une plus large implication de ses cadres, d’autant plus qu’il s’agit des décisions qui vont impacter la vie de la nation» pour plusieurs années.

Il pense que le leader de l’UDPS a été abusé. «Aujourd’hui, il est clair que le mandat du président Joseph Kabila étant arrivé à son terme, les milieux politiques internationaux et autres veulent récupérer la situation. Quelque part, on veut utiliser le président de l’UDPS, on veut utiliser l’UDPS, pour crédibiliser cette opération-là», a-t-il poursuivi.
Etienne Tshisekedi est en convalescence en Belgique où il s’est rendu l’année dernière pour des soins de santé.

«Il n’est pas concevable que, dans ces conditions, il engage des millions de membres de l’UDPS sans qu’il y ait la moindre concertation. Par conséquent, ces décisions aussi importantes ne peuvent pas engager le parti», a ajouté Corneille Mulumba.

L’UDPS minimise

Augustin Kabuya, Secrétaire national adjoint chargé de communication à l’UDPS et attaché de presse d’Etienne Tshisekedi affirme pour sa part que Corneille Mulumba n’est pas qualifié pour parler au nom de l’UDPS. Il précise que « les pionniers de l’UDPS » ne représentent pas structure de ce parti.

« L’article 23 de notre statut stipule : « Le président du parti est le symbole de l’unité. À ce titre, il est habilité à engager le parti. Il [Etienne Tshisekedi] a agi conformément à ses prérogatives statutaires. Il n’y a aucune disposition statutaire qui donne un pouvoir quelconque de l’UDPS d’engager le parti en dehors d’Etienne Tshisekedi », rappelle Augustin Kabuya.
Il a aussi accusé Corneille Mulumba d’être à la solde du pouvoir.

«Il fut à l’époque secrétaire national au plan. Après réaménagement de l’équipe, il n’occupe aucune fonction au sein de l’UDPS. On l’a toujours utilisé pour de sales besognes […] Il avait abandonné l’UDPS pour aller travailler dans le gouvernement. Il fut vice-ministre au plan », rappelle-t-il avant de le traiter d’«imposteur».

A l’initiative d’Etienne Tshisekedi, une centaine de délégués de l’opposition et de la société civile se sont réunis en conclave à Genval près de Bruxelles. Ils ont exigé vendredi 10 juin le respect de la constitution et l’organisation de l’élection présidentielle dans le délai constitutionnel, rejetant à l’occasion le dialogue convoqué sur base de l’ordonnance du 28 novembre 2015 du chef de l’Etat Joseph Kabila.

Ils se dise plutôt favorable au dialogue selon l’esprit et la lettre de la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations unies et l’accord-cadre d’Addis-Abeba.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (101)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (41)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)