Uvira: les FARDC saluent la reprise de la coopération avec la MONUSCO

Un militaire des FARDC en patrouille mixte avec un casque bleu de la Monuc discutent avec la population à Mbwavinya. Photo MONUC/Marie Frechon (2008).

Le commandant de l’opération Sokola II du secteur opérationnel au Sud-Kivu, général Bwange Safari, a salué, mercredi 13 juillet àUvira, la reprise de coopération entre les FARDC et la MONUSCO.

La reprise de cette coopération s’inscrit dans le cadre de la résolution 2277 du Conseil de sécurité de l’ONU et porte principalement sur l’appui logistique, médical et en formation, a précisé le Bwange au cours d’une rencontre avec les responsables militaires et civils de la mission onusienne.

Cette reprise de coopération entre la MONUSCO et les FARDC, selon lui, permettra de mettre fin aux incursions récurrentes des rebelles burundais du Front national pour la libération (FNL), commandés par Aloïs Nzabampema et Alexis Sinduwije, tous deux hostiles au régime de Bujumbura.

Le général Bwange note que la présence de ces rebelles a été signalée, il y a deux semaines, de part et d’autre de la frontière riveraine de la Ruzizi. Ces rebelles FNL s’étaient déguisés en portant des uniformes militaires de l’armée burundaise.

Ces rebelles ont été attaqués et deux parmi eux ont été tués dans les combats contre les FARDC, affirme-t-il.

D’autres sources locales accusent ces rebelles burundais de piller les récoltes dans les champs et d’emporter les bétails des populations civiles, aussi bien du côté  congolais qu’au Burundi voisin.

Selon le général Bwange Safari, d’autres rebelles burundais seraient concentrés sur les collines de Nyaburunda surplombant la plaine de la Ruzizi.

Cette contrée fait également face à l’activisme du groupe armé local Gumino, basé dans la forêt de Bijabo. Cette milice recrute parmi les rebelles burundais du FNL et les jeunes congolais acquis à leur cause, soulignent des sources militaires.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner