Tshopo: le Front citoyen dénonce le transfèrement d'un militant de Filimbi à Kinshasa

La police nationale empêche la tenue d'une réunion de l'opposition à Kisangani (Tshopo). Le 27 février 2016. Photo Radio Okapi.

Le Front Citoyen dénonce le transfèrement mardi 12 juillet à Kinshasa de Jean de Dieu Kilima du collectif Filimbi, quatre jours après son arrestation à Kisangani par les services de sécurité.

Carbone Beya Wa Beya , chargé de la mobilisation et du déploiement de Filimbi a dénoncé au cours d’une conférence de presse vendredi 15 juillet à Kinshasa cette arrestation qu’il juge «arbitraire».

« Jean De Dieu Kilima est à Kinshasa, détenu dans un lieu secret. On condamne cet acte parce qu'on ne sait pas comprendre comment un garçon de 27 ans, étudiant en deuxième graduat qui n’a rien fait, qui a voulu seulement sensibiliser  sur les articles de la constitution, est arrêté », se déplore-t-il.

Il voit dans cette arrestation une manière d’intimider ceux qui sensibilisent sur l’alternance en 2016.

« Ces intimidations ne vont pas arrêter notre démarche. D’ailleurs, ça nous rend fort. Nous continuerons toujours à réclamer qu’il y ait l’alternance en 2016 comme voulu par notre constitution », fait savoir le chargé de la mobilisation et du déploiement au sein de Filimbi.

Les efforts de radio Okapi pour avoir la réaction des autorités de la province de la Tshopo n’ont pas abouti.

Jean de Dieu Kilima, un membre du Front citoyen a été  arrêté au terme d’un point de presse organisé par ce regroupement politique  à l’hôtel Zongia de Kisangani pour exiger la tenue de l’élection présidentielle dans le délai constitutionnel.

D’après le coordonnateur du Front citoyen 2016 au Nord-Kivu, Blaise Monduka, Jean de Dieu Kilima a été arrêté parce qu’il a été trouvé en possession des livrets destinés à la population et  qui vulgarisent en français et en swahili les articles 73 et 220 de la constitution, dont l’interprétation divise la majorité au pouvoir et l’opposition.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner