Ituri: tension entre deux communautés de Djugu

Carte de l'Ituri.

Une tension est observée depuis environ une semaine entre deux communautés ethniques dans le territoire de Djugu en Ituri, à la suite du meurtre d’un taximen originaire de la chefferie de Bahema Baguru.

Le taximen a été décapité par des inconnus en représailles  de l’assassinat d’un négociant d’or de la chefferie de Walendu Pitsi, rapportent des sources locales.

Selon l’administrateur de Djugu, la victime avait les deux jambes fracturées et la poitrine percée par des armes blanches.

Pour venger la mort de leurs frères, certains membres de la communauté Lendu ont égorgé un taximen au village de Budjo en chefferie de Bahema Baguru et y ont incendié une maison.

Le gouverneur de l’Ituri, Abdallah Pene Mbaka, a déploré la généralisation de ce problème au niveau de deux communautés et a exhorté les protagonistes à la cohabitation pacifique:

«Nous avons d’abord dit aux deux parties que ça ne servait à rien de continuer à s’entretuer. Nous avons prodigué des conseils en disant aux uns et aux autres que certainement aucun peuple ne peut aujourd’hui prétendre éliminer un autre surtout nous les Ituriens, nous avons une certaine expérience. Donc, ils sont définitivement ensemble et ils doivent s’accepter mutuellement.»

Soulignant qu’une enquête est ouverte par les autorités judiciaires pour identifier les auteurs de ce double meurtre, le gouverneur de province a promis son soutien à la justice pour décourager ces violences.

A l’issue de la réunion qui a regroupé les deux parties, les représentants de deux communautés ont dansé ensemble pour exprimer leur engagement à vivre toujours en harmonie.    

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner