Equateur : 13 Congolais détenus par la marine du Congo-Brazzaville

Le point A en rouge, la localité de Lukolela dans la province de l'Equateur en RDC, localisée sur GoogleMap.

Treize personnes, pour la plupart des pêcheurs et paysans, du territoire de Lukolela (Equateur) sont depuis vendredi 22 juillet détenus par des éléments de la marine du Congo-Brazzaville. D’après des sources administratives de ce territoire, il s’agit de marins de la sous-préfecture de Liranga, en République du Congo, qui les ont arrêtés alors qu’ils  effectuaient leur patrouille hebdomadaire le long de la frontière de la RDC.

Ils sont jusque ce mardi détenus par la marine du Congo-Brazzaville.
Les mêmes sources précisent que l’interpellation de ces Congolais est intervenue dans le campement de Buma Sambo, dans le secteur de Losakanyi-ngele, qui appartient à la RDC. Dans ce secteur, les marins du Congo-Brazzaville ont d’abord interpellé six pêcheurs, dont trois hommes et trois filles, avant d’interpeller sept paysans dans l’Ilot de Likaya, situé toujours dans la partie de la RDC.

L’administrateur du territoire de Lukolela dit avoir saisi le ministre provincial de la décentralisation à Mbandaka. Il a par ailleurs réuni lundi  le comité local de sécurité de Lukolela pour la circonstance. Ce comité a chargé le chef de poste local de la Direction général des migrations (DGM) de contacter son homologue de migration à Liranga pour désapprouver l’attitude de ces marins qui, selon ce comité, ont passé outre leur mission.

L’agent de la DGM a promis d’œuvrer pour le retour de ces 13 détenus et pour que ces marins soient sanctionnés, a renchéri l’administrateur du territoire de Lukolela.​
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner