RDC: 7 morts dans une nouvelle attaque des présumés rebelles ADF

Beni, Nord Kivu, RD Congo : Des soldats des Forces armées de la RD Congo en patrouille pour sécuriser la ville contre les attaques des groupes armés en décembre 2014. Photo MONUSCO/Abel Kavanagh.

Sept personnes ont été tuées samedi 30 juillet dans la soirée au cours d’une attaque des présumés rebelles ougandais des ADF à Oicha au Nord-Kivu. L’attaque a été repoussée par l’armée congolaise appuyée par les casques bleus de la MONUSCO.

Selon le commandant des opérations Sokola 1, général Marcel Mabangu, deux civils, trois assaillants et deux militaires congolais ont perdu la vie au cours de cette attaque. Un casque bleu de la MONUSCO a été blessé.

Des sources locales indiquent que l’attaque des présumés rebelles ADF a eu lieu vers 18 heures (heure locale).

A en croire les mêmes sources, les Forces armées de la RDC (FARDC) appuyées par la MONUSCO ont aussitôt riposté.

Les rebelles ont été repoussés après des échanges de tirs.

« Nous avons enregistré deux pertes du côte civil, deux camions qui étaient brûlés, trois assaillants tués, trois autres capturés, deux armes de type AK47 récupérées. Du côté FARDC, nous avons aussi perdu deux de nos vaillants militaires. Il y a un élément du contingent malawite qui a été blessé lors de cette attaque », détaille le général Marcel Mabangu.

Le commandant des opérations Sokola 1 affirme que la situation est sous contrôle. Il appelle les habitants à braver la peur et à être vigilants.   

Depuis ce dimanche dans la matinée, les activités ont repris dans la commune rurale d’Oicha.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner