Nord-Kivu: l’ONG CRDH demande une action militaire plus offensive à Beni

Agents de police à Beni. Crédits photo : MONUSCO - Abel Cavanagh

Après la dernière attaque des présumés rebelles ADF à Oicha qui a fait 7 morts, la Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) demande une action militaire plus offensive dans le territoire de Beni.

A (re)Lire: RDC: 7 morts dans une nouvelle attaque des présumés rebelles ADF

Pour cette ONG, l’armée et la MONUSCO qui combattent les groupes armés dans cette région « jouent à la défensive ».

« Nous sommes en train de fustiger que les opérations militaires proprement dites ne sont pas vraiment actives sur le terrain. Il y a des militaires qui sont positionnés un peu partout. Mais il n’y a pas d’actions de poursuite contre les rebelles. Les militaires ne jouent qu’à la défensive au lieu de jouer à l’offensive », soutient le responsable de la CRDH, Jean-Paul Paluku, témoin de la dernière attaque armée à Oicha.

Pour lui, « cette manière de faire ne permettra pas à ce que notre territoire soit vite pacifié »

Jean-Paul Paluku réclame des « opérations de traque contre les rebelles ».

Interrogé à ce sujet par Radio Okapi, le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole des opérations Sokola 1, promet de répondre prochainement.

Le territoire de Beni fait face à l’insécurité depuis plusieurs années. Les rebelles ougandais des ADF y sont accusés de plusieurs tueries des civils.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires