Isiro: le mauvais état des routes occasionne la hausse des prix

Toutes les routes qui mènent vers Isiro sont en mauvais état. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La détérioration des routes dans la province du Haut-Uélé causée par la forte pluviométrie de ces derniers jours a entraîné une hausse des prix des produits manufacturés et des denrées alimentaires sur les marchés d’Isiro, capitale provinciale.

Toutes les routes qui mènent vers Isiro sont en mauvais état.

Les commerçants acheminent les produits par voie aérienne. Ce qui entraîne une hausse des prix. Le transport aérien étant plus cher que le routier.

Le sac de sucre qui se vendait à 22 000 francs congolais (22 dollars américains) coûte actuellement 40 000 francs congolais (40 dollars américains).

Le prix du sac de ciment de 50 kg est passé de 22 000 à 30 000 francs congolais (22 à 30 dollars américains) alors que celui du kilo de poisson salé est passé de 4 500 à 7 500 francs congolais (4.5 à 7.5 dollars américains).

Le président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) dans le Haut-Uélé, Célestin Bekabisia, déplore une situation socio-économique « inédite ».

Pour sa part, le secrétaire exécutif de la société civile du Haut-Uélé, Garry Lituta, affirme que les dirigeants de l’ancienne Province Orientale dont est issue le Haut-Uélé n’ont pas réussi à résoudre le problème de l’enclavement d’Isiro.

« Nos routes du Haut Uélé n’étaient pas reprises dans le budget de la défunte Province Orientale », regrette-t-il.  

Au cours d’une adresse à la population le 27 juillet dernier à Isiro, le gouverneur du Haut-Uélé a déclaré disposer des fonds notamment pour la réhabilitation des routes.

Actuellement, le ministre provincial des Travaux publics et Infrastructures inspecte quelques routes de la province.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner