Les autorités du territoire de Rutshuru seront déplacées à Bwito

Bureau de l'administration du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Décembre 2015. Photo Radio Okapi/Bernardin Nyangi

Pour faire face à l’insécurité qui prévaut dans la chefferie de Bwito, le comité provincial de sécurité du Nord-Kivu a décidé d’y déplacer temporairement les autorités du territoire de Rutshuru.

«Tout le comité territorial de Rutshuru va se déplacer de Rutshuru vers Bwito pour qu’il puisse aborder toutes ces questions de sécurité avec proximité. La sagesse que nous avons au niveau de la province, c’est [d’appeler à] la cohabitation pacifique», a annoncé mardi 9 août le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutahichirwa.

Sans donner plus de détails, il a promis également le renforcement de l’autorité locale et des mesures sécuritaires dans la chefferie de Bwito.

La chefferie de Bwito fait face à des affrontements entre milices locales et étrangères depuis plusieurs semaines.

Les groupes Maï-Maï NDC/Rénové et Mazembe attaquent les rebelles rwandais des FDLR et leurs alliés Nyatura pour «libérer» les territoires conquis par ces derniers combattants.

De leur côté, les FDLR et les Nyatura tentent de récupérer les zones qu’ils occupaient par le passé.

Ces combats occasionnent les déplacements récurrents des populations. Plusieurs localités de Bwito se ainsi sont vidées de leurs habitants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires