Alex Kande appelle au calme après affrontements entre policiers et miliciens à Tshimbulu

Une vue aérienne de la ville de Kananga au Kasaï-Occidental Photo Myriam Asmani

Le gouverneur de la province de Kasaï-Central, Alex Kande, appelle la population de Tshimbulu au calme et à reprendre normalement ses activités. Dans un message diffusé en boucle sur les antennes des radios de Kananga lundi 8 août, il promet de restaurer l’autorité de l’Etat dans cette cité meurtrie depuis dimanche dernier par l’attaque d’une milice locale «composée des mineurs et semant la terreur parmi la population».

M. Kande dit avoir pris, sans les citer, une série des mesures  sécuritaires pour assurer la sécurité de la population de la cité de Tshimbulu.

Depuis lundi,  toutes activités économiques ont été paralysées suite à un affrontement qui a apposé les forces de l’ordre à une milice créée récemment par le chef Kamuina-Nsapu du territoire de Dibaya. Ce dernier a décidé depuis deux mois, selon des sources locales, de «débarrasser le Kasaï-Central de tous les services de l’ordre, auteurs des tracasseries de tous genres à l’encontre de  la population.»

Sa milice  a attaqué dans la nuit du dimanche à lundi 8 août  la résidence du commandant de la police de Tshimbulu. Par la suite, ont poursuivi les mêmes sources, les miliciens ont égorgé son garde du corps et incendié le siège de la police, le bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le parquet de grande instance, la résidence du maire ainsi que d’autres maisons.

Neuf personnes, dont quatre policiers, quatre miliciens et un civil ont par ailleurs trouvé la mort dans cet affrontement, selon des sources locales.

Dans son message à la population locale, le gouverneur Kande a plutôt dressé un bilan de huit morts - cinq policiers, trois miliciens - et cinq blessés, à la suite de l’attaque du dimanche.
Il a présidé lundi une réunion de sécurité  qui a réuni toutes les autorités traditionnelles de la région. Ces dernières ont toutes désapprouvé l’action  du chef Kamwina-Nsapu, a rapporté Alex Kande.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires