Nord-Kivu : 4 morts dans des conflits interethniques à Nyanzale et Bwalanda

Femme déplacée à Nyanzale

Qautre morts ont été enregistrés depuis mercredi 17 août dans les localités de Nyanzale et Bwalanda, dans la chefferie de Bwito au Nord-Kivu.

Selon les responsables administratifs qui livrent ce bilan, ces personnes ont été tuées à la suite des échauffourées qui opposent à nouveau les communautés ethniques locales, Nande-Hunde face aux Hutu.

Des centaines de maisons ont aussi été incendiées, dans les deux camps.

Tout a commencé après la découverte de trois corps, mercredi, à Katwe, à 5 Km de Nyanzale. Il s’agit des personnes enlevées lundi dernier par des combattants Maï-Maï, à 3 km de Nyanzale alors qu’ils revenaient de leurs champs.

Dans l’après-midi, la police et les services de sécurité ont ramené ces corps à Nyanzale. Les membres de la communauté Hutu, ayant identifié qu’ils s’agissait de leurs frères, se sont mis à brûler les habitations de Nande et Hunde, qu’ils accusent d’avoir commandité ces assassinats.

Le même jour dans la soirée, les Nande et Hunde sont allés, à leur tour, à Bwalanda, 5 km de Nyanzale et ont incendié toutes les maisons appartenant aux hutu, selon le délégué adjoint du gouverneur dans cette zone. Trois personnes ont été tuées sur place. L’une d’elles a été brûlée dans sa maison, et une autre a succombé de ses blessures. Un autre corps a été découvert jeudi matin.

Selon des sources locales, presque toutes les maisons des Nande et Hunde ont été incendiées à Nyanzale, jeudi dans l’après-midi. Cinq seulement n’ont pas été touchées et sont actuellement sous la protection des Forces armées de la RDC.

Depuis la matinée de ce jeudi, les FARDC basées à Nyanzale tentent de contenir des jeunes Hutus qui veulent finir le travail d’incendier des cases des Nande-Hunde. Plusieurs populations de Bwalanda et Nyanzale ont fui la région.  ​

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner