La Majorité présidentielle salue l’annonce du début des travaux préparatoires du dialogue

Le porte-parole de la Majorité présidentielle, André-Alain Atundu, lors d’un point à Kinshasa, le 11/05/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le porte-parole de la Majorité présidentielle (MP), André-Alain Atundu a qualifié, lundi 22 août, l’annonce du début des travaux préparatoires d’une avancée déterminante dans le processus du dialogue politique en RDC. Le Rassemblement de l’opposition a de son côté lancé un appel à une grève générale dans le pays mardi 23 août pour protester contre le démarrage de ces travaux.

André-Alain Atundu, porte-parole de la Majorité présidentielle, a salué l’annonce du début des travaux préparatoires du dialogue attendu depuis de longs mois. cette initiative visant à réunir les forces politiques et sociales congolaises pour examiner le processus électoral en vue de la tenue des élections apaisées.

«Conformément à la philosophie de la main tendue, prônée et pratiquée par le président Kabila, son autorité morale, la MP apprécie et salue toute initiative visant à réunir les acteurs politiques congolais en dialogue pour examiner ensemble, dans un esprit républicain, la complexe problématique du processus électoral en perspective des élections à venir de la base au sommet», affirme André-Alain Atundu.

A (re) Lire: RDC: le groupe de soutien à la facilitation recommande la tenue du dialogue avant fin juillet 2016

Il se réjouit également de la mesure du gouvernement annonçant la libération d’une vingtaine de prisonniers politiques ainsi que de la rencontre de Joseph Kabila avec les jeunes du mouvement pro-démocratie LUCHA. Pour André-Alain Atundu, ces actions du chef de l’Etat visent à décrisper l’environnement politique.

«L’intérêt majeur de notre peuple commande que tous les acteurs politiques répondent toute affaire cessante à l’appel du dialogue lancé par le chef de l’Etat», a poursuivi André-Alain Atundu.

Journée ville-morte

Le Rassemblement, plate-forme née du dernier forum de l’opposition à Genval et dirigé par Etienne Tshisekedi, a appelé à une journée ville-morte mardi 23 août 2016 dans l’ensemble du pays pour protester contre le lancement des travaux du comité préparatoire de ce dialogue.

Cette plate-forme a récusé il y a quelques semaines Edem Kodjo, facilitateur de l’Union africaine, auquel les ambassadeurs africains ont renouvelé leur confiance. Le Rassemblement demande en outre un dialogue conforme à la résolution 2277 du Conseil de sécurité de l’ONU et la libération des prisonniers politiques et la réouverture des medias fermés appartenant aux opposants.

Vendredi dernier, le ministre de la Justice a publié une liste d’une vingtaine de prisonniers politiques à libérer en vue de «décrisper la situation politique» en vue dialogue. Des «libérations» jugées «insuffisantes » par le Rassemblement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (102)
Elections (90)
Ebola (86)
élection (47)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)