Nord-Kivu : deux personnes tuées dans une incursion des ADF à Kithevya et Makulu

Un village du territoire de Beni, Nord-Kivu, où des présumés rebelles ADF ont perpétré des massacres contre des civils. Mai 2015. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

Une nouvelle incursion des présumés rebelles ougandais des ADF a été perpétrée dans les villages de Kithevya et Makulu, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. La société civile qui rapporte ces faits, mardi 23 août, indique que deux personnes ont été tuées et sept autres ont été blessées.
 
La même source ajoute qu’une dizaine de maisons ont été incendiées dans la nuit de lundi à mardi.
Ces tueries interviennent une semaine après celles de Mayi Moya et le massacre de Rwangoma qui avait fait au moins 50 morts dans la ville de Beni.
 
Les assaillants ont opéré dans les villages de Kithevya et Makulu, entre 19 heures et 20h30, rapporte la société civile de Beni.
 
D’après la même source, les assaillants qui seraient venus de l’Est, ont aussi volé des animaux de basse-cour avant de se retirer.
 
Les animateurs de la société civile estiment qu’au regard de leur mode opératoire, il se pourrait que ces assaillants soient les mêmes qui ont opéré, la semaine dernière, à Mayi Moya.
 
Ils demandent aux Forces armées de la RDC de focaliser leur attention sur la partie Est de la zone, notamment sur la Nationale 4 où des incursions sporadiques des rebelles sont souvent signalées.
La société civile invite également le gouvernement congolais à élaborer un plan de contingence global pour tout le territoire et la ville de Beni.
 
Actuellement, les FARDC sont concentrées sur les axes Mwalika-Triangle de la mort-Beni ville et dans les profondeurs de Nadui.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner