Hôpital du Cinquantenaire de Kinshasa: la grève ne se justifie pas, selon le gestionnaire

Hôpital du cinquantenaire à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le docteur Hazib Rahman, responsable gestionnaire de l’Hôpital du Cinquantenaire de Kinshasa a affirmé, jeudi 1er septembre à Radio Okapi, que la grève du personnel congolais de cet hôpital ne se justifiait pas.

Dr Hazib Rahman indique que ces travailleurs ont signé un contrat avec la société de sous-traitance dénommée «Force Security» et non avec l’hôpital:
« La sous-traitance est autorisée par le code du travail et la loi de la RDC. L’hôpital avait signé un contrat avec Force Security, qui a donné des employés à l’Hôpital du Cinquantenaire. Et ces employés ont signé des contrats, non pas avec l’hôpital mais avec Force Security. Nous avons bien cheminé pendant deux ans. Voilà qu’un bon matin, les travailleurs se sont déclarés travailleurs réguliers, employés par l’hôpital Cinquantenaire. Ceci n’est pas juridiquement possible.»

Il a aussi dénoncé le fait que les grévistes aient privé les malades des soins, de nourriture et aussi agressé certains responsables de l’hôpital.

Hazib Rahman a également rejeté les allégations selon lesquelles, il serait en même temps gestionnaire de l’hôpital et propriétaire de la société de sous-traitance «Force Security».

Les Congolais qui travaillent à l’hôpital du Cinquantenaire observent une grève depuis le 11 juillet. Ils réclament par ce mouvement le paiement d’un mois d’arriéré de salaire.

Cette grève était aussi initiée pour dénoncer les conditions de travail au sein de cet établissement hospitalier, expliquait un des grévistes à Radio Okapi.

Les grévistes indiquaient aussi que les responsables de l’hôpital du Cinquantenaire ne respectent pas le code du travail en vigueur en RDC parce que l’administration de cet hôpital de les faire travailler comme de sous-traitants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (85)
Ceni (85)
RDC (73)
élection (64)
Elections (64)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)