Kwilu : 20 policiers blessés à la suite d’une marche de protestation à Bulungu

Des policiers lors de la parade dans la commune de Masina à Kinshasa, le 26/08/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Vingt policiers ont été blessés, dont neuf grièvement, samedi 3 septembre à Bulungu, dans la province du Kwilu. Selon plusieurs témoignages, ces policiers ont été blessés lors de la marche de protestation organisée par la société civile pour exiger l’érection de Bulungu-jusqu’ici commune rurale-en ville.

Les mêmes sources indiquent que huit autres civils ont aussi été grièvement blessés. Ils suivent des traitements à l’hôpital général de Bulungu.

D’après plusieurs sources, c’est à la hauteur de l’état-major de la police que la marche a dégénérée à la suite des tirs de sommation de la police qui estimait que la marche n’était pas autorisée par l’administrateur du territoire.

Les manifestations ont riposté par des jets de pierre et autres casses. Plusieurs dégâts matériels ont aussi été enregistrés, notamment l’incendie du bureau de la commune rurale et du poste de police.

Les vitres du bureau de l’ex-district du Kwilu et celui de la zone de santé rurale ainsi qu’un pavillon de l’hôpital général ont également été détruits,  à en croire des sources sur place.

Les marchés et les maisons de commerces sont restés fermés jusque dans l’après-midi.

Les autorités provinciales déplorent cet incident et expliquent que le décret ministériel de 2012 transformant quelques cités en ville avait été remplacé par un autre mettant des communes rurales à la place des villes.

Pour le directeur du cabinet du gouverneur du Kwilu, « une main noire serait derrière cette population de Bulungu ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner