Mwando Nsimba n’a pas été interdit d’atterrir à Kalemie, selon le vice-gouverneur du Tanganyika

Le vice-gouverneur du Tanganyika, Ali Omari Bin Simukinje, rejette les accusations selon lesquelles les autorités de cette province auraient donné l’ordre interdisant l’atterrissage à Kalemie de l’avion commercial à bord duquel voyageaient le président en exercice de la coalition de l’opposition G7, Charles Mwando Nsimba, et sa délégation.

Ali Omari indique que cet avion n’a pas été autorisé d’atterrir à cause des travaux qui étaient réalisés à l'aéroport.

« Il y avait un programme. Le ministre des infrastructures m’a présenté le rapport. On avait dit aux gens la RVA [Régie des voies aériennes, ndlr] que le dimanche, on va inspecter les travaux. Je ne sais pas si j’ai quel pouvoir d’interdire à un député de descendre chez lui dans sa circonscription électorale ? Et on ne peut pas arrêter les travaux parce que l’honorable Mwando va venir à Kalemie », soutient-il.

Vous pouvez écouter les explications du vice-gouverneur.

/sites/default/files/2016-09/04_._kalemie_avice-gouverneur_du_tanganyika_web.mp3

La plate-forme politique G7 a accusé le gouverneur du Tanganyika d’avoir interdit l’avion de la Compagnie africaine d’avion (CAA) dans lequel se trouvait Charles Mwando Nsimba d’atterrir  à Kalemie, dimanche 11 septembre.

Selon le vice-gouverneur du Tanganyika, cette affaire est une manœuvre de Charles Mwando Nsimba pour s’assurer d’une « récupération politique ».

« On ne peut pas gérer un pays avec du mensonge. Il y avait des généraux et les passagers CAA qui étaient à bord de cet avion. Pourquoi ne pas parler de tout ce monde. L’avion est arrivé aujourd’hui. C’est hier soir que les travaux ont fini, Mwando n’est pas venu. Moi je considère ça comme de la récupération politique », estime M. Omari.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner