La Nouvelle société civile suspend sa participation au dialogue

La Nouvelle société civile congolaise  (NSCC) a suspendu sa participation aux travaux du dialogue. Son coordonnateur, Jonas Tshombela, a déclaré mardi 20 septembre que son organisation veut prendre du temps pour évaluer la situation après le saccage de son siège par des inconnus.

« Cette décision est liée à l’évaluation des dégâts que nous avons connus de manière injustifiée. Ces dégâts ont fait que notre bureau a été atteint. Tout ce qu’il y a eu comme dégâts nous demande de nous ressaisir et de commencer d’abord à réévaluer la chose » a-t-il affirmé.

Le siège de la NSCC a été saccagé alors que des heurts éclataient dans la ville de Kinshasa où des forces de l’ordre et des manifestants se sont affrontés.

« Il y a eu la marche pendant la journée. Nous savons bien que c’était bien passé. Il y a eu des problèmes dans certains endroits où il y a eu mort d’hommes que nous condamnons du reste. […] Comment la nuit, les gens peuvent venir plastiquer notre bureau. Et que la police qui est censée protéger, assurer la sécurité laisse faire. Ça nous inquiète », indique Jonas Tshombela.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (97)
RDC (89)
Ceni (85)
Elections (77)
élection (53)
FARDC (43)
Beni (41)
Monusco (40)
ADF (26)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (23)
Léopards (21)