Violences à Kinshasa : les poursuites du procureur général visent tout le monde

Les poursuites judicaires annoncées par le procureur général de la République concernent aussi bien le camp de l’opposition que celui de la majorité présidentielle (MP). Le ministre de la Communication et Médias, Lambert Mende l’a précisé jeudi 22 septembre au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à Kinshasa.

« Pour le gouvernement, et ceux qui ont mis le feu aux sièges des partis politiques de la majorité pendant le jour, et ceux qui ont incendié les sièges des partis politiques de l’opposition pendant la nuit doivent être poursuivis. Nous ne faisons aucune différence. Personne n’est attitré à se faire justice à lui-même », a affirmé Lambert Mende.

Des violences ont été perpétrées lundi 19 et mardi 20 septembre derniers à Kinshasa, faisant plusieurs morts. Des actes que condamne le gouvernement congolais.

Le ministre renseigne que le procureur général de la République avait déjà annoncé l’ouverture d’une enquête dès lundi 19 septembre et il n’appartenait pas à la population de se faire justice.

« Les Congolais doivent apprendre à faire confiance à la justice de leur pays », interpelle-t-il.

Lambert Mende indique que l’Etat doit protéger tout le monde de la même manière.

« Ne vous étonnez pas étonnés qu’il y ait même des gens de la MP à comparaitre devant la justice s’ils sont identifiés comme auteurs des incendies [des partis politiques]. Nous ne faisons aucune différence », poursuit le ministre de la Communication.

Dans sa communication de mercredi 21 septembre, le procureur général de la République a annoncé des poursuites contre des auteurs matériels et intellectuels des violences qui ont émaillé les manifestations de l’opposition à Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner