Kasaï central : les FARDC prennent le contrôle de Dimbelenge

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont pris le contrôle du chef-lieu du territoire de Dimbelenge depuis ce vendredi 30 septembre 2016 dans la matinée.

Selon un habitant joint sur place par Radio Okapi, un camion transportant les soldats FARDC est arrivé très tôt dans la ville. Ces éléments de l'armée régulière viendraient de Mbuji-Mayi, au Kasaï Oriental pour assurer la sécurité de cette entité saccagée depuis trois jours par les miliciens du chef coutumier Kamwina Nsapu. Les miliciens se trouvent présentement à Katende, Munkamba et à Kajiba.

Joint au téléphone jeudi 29 septembre, Clément Mulamba, l’administrateur du territoire de Dimbelenge avait déclaré à Radio Okapi que les miliciens de Kamwina Nsapu avaient détruit les symboles de l’Etat notamment les postes de police, le bureau des services de sécurité, les bureaux de l’administration.

Clément Mulamba lui-même a trouvé refuge à Lubunga, village à plus de 190 km de Dimbelenge-centre.

Un habitant de Dimbelenge joint toujours au téléphone avait dit à Radio Okapi que les miliciens s’étaient rendus à bord d’un véhicule blanc vers une destination inconnue mercredi dans la soirée avant de rentrer dans la cité jeudi après-midi, déclarant être venus « parachever leur œuvre de destruction ».

Le chef coutumier Kamwina Nsapu a été tué à la mi-août à Tshimbulu dans un affrontement avec les forces de l’ordre. Il s’était donné pour mission de « débarrasser » son entité des représentants de l’Etat qui se livrent, d’après ce qu’il disait, aux « tracasseries » sur la population

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner