Kasaï-Central: les miliciens Kamuina Nsapu ont saccagé des «symboles de l’Etat»

L’administrateur de Dimbelenge, Clément Mulamba, affirme que les miliciens du chef traditionnel Kamuina Nsapu qui ont investi mardi le chef-lieu de ce territoire et d’autres secteurs ont saccagé des symboles de l’Etat.

Joint au téléphone jeudi 29 septembre dans la matinée, l’administrateur du territoire cite notamment des postes de police, le bureau des services de sécurité, des bureaux de l’administration qui ont été saccagés et détruits.

Actuellement, Clément Mulamba a trouvé refuge à Lubunga, village à plus de 190 km de Dimbelenge-centre.

Un habitant de Dimbelenge joint toujours au téléphone raconte que les miliciens s’étaient rendus à bord d’un véhicule blanc vers une destination inconnue mercredi dans la soirée avant de rentrer dans la cité ce jeudi dans l’après-midi, déclarant être venus « parachever leur œuvre de destruction ».

La même source rapporte que les miliciens auraient incendié un tracteur appartenant à une ONG.

Appel pour la paix

Les jeunes de la fondation Grand Kasaï invitent le gouverneur du Kasaï-Central, les notables de cette province et le ministre en charge des affaires coutumières à contribuer au rétablissement rapide de la paix.

« Ils doivent faire ce qu’on appelle un dialogue entre Kasaïens, du Kasaï-Central pour trouver la solution à ce problème parce qu’on ne veut plus de la guerre chez nous. Notre province a été réputée paisible », indique Albert Tshaba, coordonnateur national de la Jeunesse de cette fondation.

Vous pouvez écouter son appel.

/sites/default/files/2016-09/20160929-entretien-grand-kasai_56sec.mp3

Depuis plusieurs jours, les miliciens du chef traditionnel Kamuina Nsapu s’en prennent aux forces de l’ordre et saccagent des bâtiments officiels dans certaines zones de la province du Kasaï-Central.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (58)
FARDC (54)
Kinshasa (36)
Beni (36)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Yumbi (25)
Linafoot (23)
Sécurité (23)
Corruption (23)
Mazembe (22)
Caf (22)
UDPS (22)