Kasaï Central : les miliciens de Kamwina Nsapu ont investi le territoire de Dimbelenge

Les miliciens de Kamwina Nsapu ont investi depuis mardi 27 septembre dans la soirée le territoire de Dimbelenge dans la province du Kasaï Central, témoignent des sources locales à Radio Okapi. Selon elles, la situation est aussi confuse dans les villages environnants.

Avant d’arriver à Dimbelenge-centre, les hommes de Kamwina Nsapu seraient passés par Luandanda, Mutoto et Muamba Mbuyi où ils ont non seulement pillé, mais aussi incendié des postes de service de sécurité.

« Ils sont entrés par Kajiba, dans le secteur de Lubudi. Après avoir incendié un bureau de la Police nationale congolaise (PNC) et un service de renseignements, et quelques maisons d’habitations, ils se sont rendus vers Katende. Après ils ont repris le chemin vers Dimbelenge où ils sont entrés autour de 21h45 », renseigne un habitant de Dimbelenge-centre joint par Radio Okapi.
 
Sur place à Dimbelenge, les hommes de Kamwina Nsapu, ont incendié les bureaux de service de sécurité et attaqué le bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
 
« Ils ont failli brûler même des ordinateurs qui gardent des documents importants de la CENI. Heureusement que le chef de localité était sur place. Il a supplié les deux miliciens qui ont saccagé cette intuition de ne pas faire cela [toucher aux ordinateurs].  On a déplacé quelques matériels importants comme les ordinateurs et les motos mais on a brûlé les documents administratifs à la CENI », a ajouté la même source.
 
Ces miliciens de Kamuina Nsapu se dirigeraient les uns vers Bana ba Ntumba dans le secteur de Lubi et les autres vers le lac Munkamba, du côté Amika.
 
Pendant ce temps, la ville de Kananga est calme. Le Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité Evariste Boshab y poursuit ses consultations.

Il était prévu, dans la matinée de mercredi 28 septembre, une réunion des notables du territoire de Dibaya à Kananga pour analyser et voir comment trouver dans solutions dans cette affaire des miliciens du chef coutumier Kamwina Nsapu.

Les combats entre les forces de l’ordre et ces miliciens ont déjà fait 49 morts, selon un bilan officiel.​ Le chef coutumier Kamwina Nsapu a été tué en aout dernier dans les affrontements avec les forces de l’ordre. Il s’apposait aux «tracasseries» des services de l’Etat sur ces administrés.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (174)
Ebola (63)
FARDC (51)
Beni (29)
Ceni (29)
FCC (29)
Kinshasa (29)
Unpc (28)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
Maï-Maï (18)