Kananga : 28 morts, nouveau bilan des combats entre policiers et miliciens de Kamwina Nsapu

Le bilan provisoire des affrontements entre les forces de l’ordre et les miliciens de Kamwina Nsapu s’alourdit. En deux jours de combats, il passe de douze à vingt-huit morts, selon le gouvernement provincial du Kasaï Central qui s’exprimait samedi 24 septembre à Radio Okapi.

Parmi les 28 morts, on dénombre 8 du côté des forces de l’ordre et 14 dans le camp des miliciens. 3 élèves sont décédés de suite de la bousculade et 3 femmes ont été mutilées, parmi lesquelles une hôtesse de Congo Airways.

Une trentaine de blessés sont enregistrés, dont 29 élèves hospitalisés et 1 élément des forces de l'ordre.

52 miliciens sont capturés dont un mineur d'âge, indique la même source qui ajoute que 3 armes dont 2 AK 47 et un calibre 12 de fabrication locale sont saisies des mains des miliciens.

Un camion anti-incendie de la Régie des voies aériennes a été brûlé, quatre motos des particuliers ont aussi été emportées par les miliciens.

Pour l’heure, la situation est toujours tendue au centre-ville de Kananga alors que le mouvement des populations est restreint.

La source et les mobiles de ces tirs restent encore inconnus.

Mais, des sources du gouvernorat, on parle d’un policier qui aurait paniqué face à une fausse alerte et qui aurait tiré beaucoup de balles.

Toutefois,  depuis le matin, même le centre-ville ressemble à une ville morte.

Seul un important dispositif militaire sur les places stratégiques et devant les édifices de l’Etat est visible.

Depuis l'aéroport jusqu'au centre-ville, les habitants sont terrés dans leurs habitations.

Cette situation préoccupe la MONUSCO qui envisage de rencontrer l'autorité provinciale les heures qui suivent.

Mais Pendant ce temps, un Conseil de sécurité se tient au gouvernorat. Nous apprenons aussi que des renforts militaires en provenance de Mbuji-Mayi ont rejoint Kananga cette nuit.

La  psychose à Kananga est en passe d'engendrer une disette générale sur la ville car les pédaleurs, communément appelés « Bayanda », qui approvisionnent la ville en divers produits vivriers ne fréquentent pas Kananga depuis jeudi dernier.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (63)
FARDC (48)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (32)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Linafoot (20)
Mazembe (19)