Sud-Ubangi : le gouvernement provincial déclare la guerre contre les chirurgiens charlatans

Au cours d’une conférence de presse animée samedi 22 octobre à Gemena (Sud-Ubangi),  le ministre provincial de la Santé, le Dr Jean-Bosco Ngose, a déclaré avoir déposé une plainte contre les chirurgiens charlatans qui écument les différents coins de sa province.

Selon lui, il s'agit des infirmiers et des  médecins à la qualité douteuse qui font des interventions chirurgicales au mépris des normes et en dehors des structures de santé appropriées.

Ces personnes, indique-t-il, vont dans les villages et font des interventions chirurgicales  dans des maisons des patients ou sous les manguiers et ces opérations entraînent par la suite des complications post-opératoires. Et, certains malades transférés en retard dans des formations de référence en sont morts.

Le phénomène prend de l'ampleur et augmente le taux de mortalité dans le Sud-Ubangi, parce que certains malades référés en retard dans les formations médicales sont morts, soutient-il.

Tout chirurgien qui serait surpris en train de faire une opération en dehors des structures de santé reconnues et appropriées, doit être arrêté et traduit en justice, averti le Dr Jean-Bosco Ngose.

Par la même occasion, le ministre provincial de la santé du Sud-Ubangi  a invité la population à dénoncer ces chirurgiens véreux, ajoutant qu'en cas d'arrestation de l'un d'entre eux, des audiences foraines seraient organisées pour leurs procès.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner