Kinshasa : plaidoyer pour la promotion de l’entreprenariat féminin

L’Union des femmes commerçantes du Congo (UFECO) appellent le gouvernement et les organisations non gouvernementales à soutenir l’entreprenariat féminin. La présidente de cette structure, Fidelie Chibi Cha Bene, a fait ce plaidoyer, vendredi 28 octobre, à l’ouverture de la Foire des femmes commerçantes qui se tient à Kinshasa.

Selon  Fidelie Chibi Cha Bene, soutenir les femmes dans leurs commerces respectifs va favoriser l’émergence d’une classe moyenne dans la société congolaise « afin de réduire les écarts entre les riches et les pauvres ».

« Nous plaidons pour que la femme commerçante devienne autonome et capable de se prendre en charge. La femme occupe une place de choix dans notre société. C’est par son commerce qu’elle tient la famille, qui est la cellule mère de la nation », a indiqué la présidente de l’UFECO.

La foire des femmes commerçantes ouverte vendredi prendra fin dimanche 30 octobre. Pendant 3 jours, elles vont exposer leurs produits. Des rencontres B to B sont prévus et des ateliers d’échange avec les entreprises telles que la Société nationale d’assurances (SONAS) et le ministère des Petites et moyennes entreprises (PME).

Bonne initiative

Cette initiative de l’UFECO est saluée par la ministre du Commerce Extérieur, Ngudianza Bayokisa.

« Le commerce permet les échanges de biens et services entre les producteurs, les distributeurs et les consommateurs. Ils créent des richesses et contribuent à l’épanouissement des communautés, des villes et au développement de la plupart de pays qui sont aujourd’hui des grandes puissances mondiales », a affirmé Ngudianza Bayokisa.

Elle a indiqué que la RDC accompagne la promotion du commerce sur son territoire en mettant en place un cadre juridique et judiciaire des affaires sécurisées, citant notamment :

  • L’adhésion à l’OHADA (Organisation pour l'harmonisation en Afrique du Droit des Affaires)
  • La suppression de certaines taxes
  • L’option de la participation de la RDC à la zone de libre échange du COMESA (Marché commun de l'Afrique orientale et australe) et de la CEEAC (Communauté économique des États de l'Afrique centrale).

Au deuxième jour de ce forum, plusieurs biens ont été exposés à l’hôtel de la Gombe transformé en marché. On y trouve des légumes, tomates, oignons, des produits transformés, de la volaille.

Les vêtements, des ustensiles de cuisine et boissons locales sont aussi visibles.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (101)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)