Noël: message de vœux de Maman Sidikou aux Congolais

Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, Maman Sidikou croit que les Congolais vont bientôt conclure un accord en vue d’asseoir la paix dans leur pays. Il l’a dit dans son message de vœux à l’occasion de la fête de Nativité, célébrée le 25 décembre de chaque année. Voici l’intégralité de ce message.

Je suis ce matin à Radio Okapi pour dire joyeux Noël à nos amis de la radio de la paix et saluer leur dévouement à la cause du peuple congolais et au service public. A ce jour béni, j’ai une pensée toute particulière pour les populations martyres de Beni, Nyanzale, Masisi, Lubero, Rusthusu et ailleurs vers Uvira.

Nous disons souvent tous : ceci ne peut continuer, ceci n’est pas tolérable et pourtant les crimes continuent dans ces zones.

Je n’ai aucun doute que le nouveau secrétaire général des Nations unies va se pencher personnellement sur cette question et veillera  à ce que les moyens nécessaires parviennent à la force de la MONUSCO pour que cette ignominie cesse.

Je voudrais dire joyeux Noël à tous nos contingents et aussi dire joyeux Noël aux FARDC dont je connais les sacrifices et la volonté de coopérer pleinement malgré les contraintes sérieuses.

Nous célébrons Noël dans l’espoir que les hommes politiques congolais démontreront à la face du monde qu’ils peuvent asseoir la paix de cœur et des esprits dans leur pays.

Je voudrais rendre hommage au Président Kabila car les avancées que nous constatons dans les discussions sont aussi son œuvre personnelle même si il le fait sans bruits.

Je voudrais remercier le président Tshisekedi qui, non seulement m’appelle affectueusement grand chef, mais aussi pour son engagement auprès du secrétariat général des Nations unies de faire le maximum pour que la paix et la compréhension prévalent entre Congolais.

Joyeux Noël aux hommes de Dieu de la CENCO, à l’église catholique, [église] du Christ au Congo, à la Communauté islamique au Congo, à mon ami et frère le Nonce apostolique ainsi qu’à tous ceux qui, sans distinction, prient pour la paix.

Je voudrais dire que les Nations unies sont les alliés de la paix et au service exclusif du peuple congolais. Nous accompagnerons les efforts de réconciliation mais nous ne serons pas vus avec ceux qui piétinent les droits.

J’ai aussi une pensée très particulière pour tous ceux qui jeunes et moins jeunes ne peuvent fêter en famille. Et, nous gardons l’espoir que le Congo, très bientôt, cessera d’être vu comme le pays à qui on veut imposer des solutions depuis 1960 et peut-être bien avant parce que ses fils et filles auront décidé ensemble de trouver une solution qui grandisse leur nation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner