Près de la moitié de détenus de la prison de Buta se sont évadés

Quinze des trente-six détenus de la prison centrale de Buta (province du Bas-Uele) se sont évadés depuis le début du mois de décembre. Deux vagues d’évasions ont été enregistrées en l’espace de trois jours.

Pour s’évader, les détenus percent le mur de clôture de la prison ou l’escaladent. D’autres ont cassé la grille principale d’entrée pour s’évader.

Le 8 décembre, onze prisonniers se sont évadés. Deux jours après, quatre autres ont fait de même.

Selon les responsables de la société civile locale, ces évasions sont occasionnées par les mauvaises conditions carcérales dans cette prison.

«Ils réclamaient [une amélioration de] leurs conditions parce qu’ils étaient affamés, ils n’étaient pas soignés», affirme Freddy Lemakwa, président de la Nouvelle société de la RDC dans le Bas-Uélé.

Le gouverneur de la province du Bas-Uélé, Armand Kasumbu, soutient, pour sa part, que la prison de Buta ne répond pas aux «normes sécuritaires».

«C’est un défaut de construction qui n’a rien à voir avec l’état de nutrition des prisonniers. La manière dont elle ça a été construit ne répondait pas aux normes sécuritaires d’une prison», fait-il savoir.

L’actuelle prison de Buta a été construite sur financement de la MONUSCO. Elle a été inaugurée en septembre 2015.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)