Tshuapa : 33 détenus s’évadent de la prison de Boende

 

Un bâtiment de la prison d'Angenga en Equateur. Ph. dts tiers.

Trente-trois détenus présentés comme « dangereux » se sont évadés, jeudi 1er septembre de la prison de Boende dans la province de la Tshuapa, renseignent les sources locales.  Seuls deux prisonniers sur les trente-cinq qui étaient incarcérés au bloc A de cette maison carcérale sont restés en prison.
 
Ces prisonniers se sont évadés par un trou ouvert dans le mur, alors qu’il pleuvait abondamment à Boende. Parmi les évadés, figurent notamment trois braconniers qui devaient être transférés à Mbandaka et le présumé assassin du comptable de Caritas, qui convoyait le salaire des enseignants, sur la route de Befale le 11 août.
 
L’avocat conseil de la Caritas, Jean-Pierre Nkombe, dénonce cette évasion, facilitée selon lui, par les commanditaires du crime qui veulent freiner l’évolution du dossier.
« Dans ce dossier-là du vol d’argent et de l’assassinat de notre agent de la Caritas, je crois qu’il y a des complices, des commanditaires. Il y a des gens qui ont travaillé pour ça. Ils n’aimeraient pas que les enquêtes se poursuivent. C’est dans cette optique qu’on a facilité l’évasion de celui-là pour que les enquêtes n’avancent plus. Nous voulons qu’on le retrouve parce qu’on ne peut pas laisser un type dangereux comme ça dans la nature pour continuer à tuer les gens », dénonce Jean-Pierre Nkombe.

La police a indiqué, samedi 3 septembre, avoir arrêté quatre de ces évadés, sans donner leur identité.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner