RDC: le taux de croissance baisse de 5,2% en 2016, selon la BCC

La République démocratique du Congo (RDC) termine l’année 2016 avec un taux de croissance de 2,5%, a affirmé, jeudi 29 décembre, le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deogratias Mutombo, au cours de la cérémonie d’échange de vœux avec son personnel.

Ce taux représente un recul de 5,2% par rapport à 2015, où le taux de croissance était de 7,7%.

Tous les paramètres de prévisions ont bougé, a reconnu Deogratias Mutombo, qui indique que l’inflation prévue en fin d’année à 4,2% est largement dépassée. Pour la seule année 2016, le franc congolais a enregistré plus de 20% de dépréciation, a-t-il regretté.

« L’année 2016 a été particulièrement éprouvante à la BCC », a poursuivi le gouverneur Mutombo qui explique cette situation par des difficultés auxquelles son institution a fait face. Il a notamment évoqué l’insuffisance de ressources financières en interne et la morosité de l’économie dans son ensemble.

Il a noté que les crises à la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC), à la Fibank et dans le réseau de la Mutuelle de crédit et d’épargne du Congo (Mecreco) ont également affecté l’économie nationale.

« Il y a aussi la [dépréciation] du franc congolais face à la monnaie principale le dollar américain, la résurgence de l’inflation observée sur le marché des biens et services, l’effritement des réserves de change au cours de ces douze derniers mois », a déclaré le gouverneur de la BCC.

Le ralentissement de l’activité économique des pays développés a eu des effets néfastes sur l’économie de l’Afrique et particulièrement sur celle de la RDC, a ajouté Deogratias Mutombo.

Pour l’année 2017 et selon les prévisions du Fonds monétaire international (FMI), une amélioration est attendue dans les économies avancées. Cette embellie pourrait entraîner une amélioration en RDC en termes d’exportation des produits de base, prédit le gouverneur. Il projette ainsi une croissance de 2,8% et un taux d’inflation à 5%.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner