Conflit Pygmées-Bantous au Tanganyika : 150 morts recensés depuis juillet (MONUSCO)

Cent cinquante morts ont été recensés depuis le mois de juillet dans le conflit entre les Bantous et les Pygmées dans la province de Tanganyika, a révélé vendredi 20 janvier le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations unies en RDC chargé des opérations à l’Est, Davis Gressly.

Lors de sa visite précisément à Manono et Moba, David Gressly indique qu’il y  a aussi eu pendant cette période plus de 50 viols et des centaines de blessés.

Selon lui, il était « nécessaire » de se rendre dans ces deux territoires pour comprendre la situation « et voir comment appuyer les autorités ».

« Je crois que les choses les plus importantes est d’aider les efforts pour la réconciliation. J’ai eu des discussions avec les autorités, la société civile, les représentants de l’armée congolaise et de la police nationale. Ils nous ont donné des engagements pour aider le territoire dans cette situation », a indiqué David Gressly.

La province du Tanganyika est en proie à un conflit entre les Bantous et les Pygmées depuis 2013. Les bantous de l’ethnie Luba revendiquent leurs droits humains et matériels, sur les territoires de Kalemie, Nyunzu et Manono.

La Cour d’appel de Lubumbashi a ouvert mercredi 12 août 2015 un procès contre 34 prévenus supposés auteurs de « crimes de génocide » dans ce conflit intercommunautaire. Les prévenus comparaissent pour meurtre, viol et incendie de maisons, et «crimes de génocide».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner