Kwilu: arrestation de 9 bandits armés venus de Kinshasa

L’armée a arrêté dans la province de Kwilu neuf bandits et voleurs armés venus de Kinshasa. Parmi eux, un officier supérieur de la police nationale congolaise (PNC). Ils ont été présentés au public lundi 23 janvier au camp colonel Ebeya par le commandant de la 11e région militaire, le général Dieudonné Mutupeke, qui a félicité la bravoure de ses éléments.

Cette «bande de malfrats» a déjà commis plusieurs vols et exactions à Kinshasa mais reste toujours en liberté, a affirmé le général Dieudonné Mutupeke.

Selon lui, leur arrestation est le fruit de l’opération dénommée «Mbit’aye 3» (arrête-le, en lingala) lancée par l’armée à Kikwit pour traquer les malfaiteurs.

La même source indique que le leader de ce groupe de présumés voleurs armés serait le colonel Bakena Batungila Trésor de la police, commandant second commissariat de Kitshanga dans le Nord-Kivu en soins médicaux à Kinshasa.

Le groupe est tombé dans les filets des services de renseignements de la 11e  région militaire la semaine dernière à Ngondi, une mission catholique des pères de la société de Verbe Divin.

C’est là que ces malfrats ont réussi à cambrioler le couvent des prêtres après avoir ligoté l’un d’eux. Ils se sont servis de cinq armes AK47, d’une bonbonne, des pinces et bien d’autres outils pouvant les aider à casser le coffre-fort du couvent.

Ils n’ont cependant rien trouvé dedans, le prêtre ayant déplacé la veille «par intuition» la somme d’argent contenu dans ce coffre.

Informé, le général Dieudonné Mutupeke s’est rendu sur le lieu avec ses éléments. Et ils ont réussi à maitriser ces bandits après un échange de coups de feu avec les assaillants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner