Mambasa: l’ONG CODEPEF déplore le regain d’insécurité à Babila Babombi

L’ONG de défense de droits de l’homme CODEPEF déplore l’insécurité grandissante en chefferie de Babila Babombi, dans le territoire de Mambasa (Ituri).

Selon son coordonnateur, Adelard Kibwana, deux personnes ont été tuées et quatre femmes violées en l’espace d’une semaine par des hommes armés identifiés aux miliciens Maï-Maï Simba.

Déplorant également le pillage de quiinze boutiques à Makusa et Makumu, M. Kibwana précise que toutes les marchandises ont été emportées par ces assaillants.

L’ONG signale que certains commerçants quittent les villages suite à ces violences dues au faible effectif des policiers. La plupart de policiers sont réquisitionnés pour sécuriser les opérations d’enrôlement d’électeurs organisées par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

A l’occasion, CODEPEF plaide pour le renforcement de l’effectif des policiers pour dissuader les assaillants.

De son côté, l’administrateur du territoire de Mambasa, Alfred Bongwalanga, affirme que des dispositions sont déjà prises pour déployer les forces de l’ordre et de sécurité pour sécuriser les personnes et leurs biens dans cette zone.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (176)
Ebola (60)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (35)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Yumbi (25)
Sécurité (25)
Corruption (23)
UDPS (22)
Linafoot (22)
Unpc (22)
Caf (21)