Joseph Olenghankoy désigné président du conseil des sages par d’autres ténors du Rassemblement

Le président des FONUS (Forces novatrices pour l’union et la solidarité) Joseph Olenghankoy Mukundji a été désigné vendredi 3 mars président du Conseil des sages du Rassemblement de l’opposition par quelques ténors de cette plate-forme. Ces derniers ont rejeté la désignation survenue la veille de Felix Tshisekedi, fils du leader de l’opposition décédé le 1er février dernier à Bruxelles, au poste de président du Rassemblement et de Pierre Lumbi, président du MSR, aux fonctions de président du conseil des sages de la même plate-forme.

Le porte-parole du Rassemblement de l’opposition, Bruno Tshibala, estime que la désignation du président du Mouvement social pour le renouveau (MSR) au poste de président du Conseil des sages du Rassemblement était entachée d'irrégularité.

«Ce qui s’est passé aujourd’hui est une réponse à l’imposture, à l’illégalité de ce qui s’est passée hier. Les légalistes que nous sommes, nous ne pouvons pas accepter qu’on mette comme remplaçant de Tshisekedi quelqu'un qui n’est pas opposant. C’est pourquoi, nous avons désigné au moins quelqu’un qui a un parcours connu», a déclaré Bruno Tshibala qu’entouraient notamment Freddy Matungulu, Gilbert Kiakwama et Roger Lumbala.

A l’occasion, il a affirmé soutenir «l’unité, la cohésion et la concorde au sein du Rassemblement afin d’honorer la mémoire d’Etienne Tshisekedi ».

De son côté, Joseph Olenghankoy a promis de travailler pour l’unité du Rassemblement.

«On doit faire les choses de telles sorte qu’on ne déçoive pas notre peuple et nos amis de la communauté internationale qui ont placé leur confiance au Rassemblement», a dit le président des FONUS.

Le Rassemblement de l’opposition se retrouve ainsi avec deux présidents du conseil de sages en concurrence. C’est cette personnalité qui devra présenter le candidat Premier ministre de l’opposition au président Kabila. Ce dernier a récemment fait savoir aux évêques catholiques qui assurent la médiation entre Majorité et Opposition dans la crise liée à la non-organisation des élections qu’il attendait une proposition de trois candidats Premier ministre de la part du Rassemblement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner