RDC : Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi portés à la tête du Rassemblement

Félix Tshisekedi est le nouveau président du Rassemblement des forces sociales et politiques acquises au changement. Il a été désigné à ce poste jeudi 2 mars par consensus. Pierre Lumbi du MSR a lui été désigné président du conseil des sages de cette plateforme au cours de la même séance.
 
Ces choix sont les résultats de la restructuration du Rassemblement qui prévoit la création de quatre organes au sein du Rassemblement :

  • Un président qui assure la direction politique du Rassemblement,
  • Un conseil des sages de 43 membres avec à sa tête un président,
  • Une coordination d’actions
  • Un conseil de discipline et d’arbitrage. 

Selon l’esprit de cette restructuration, le nouveau président du Rassemblement est aussi son porte-parole. Il devra arbitrer les différends entre les composantes de cette plateforme et représentera le Rassemblement auprès des tiers ainsi que des institutions publiques et privées.
 
Pierre Lumbi qui devient le président du Conseil des sages est la deuxième personnalité du Rassemblement. Il va présider le cadre de concertation, l’organe d’orientation, de contrôle et de décisions du Rassemblement. Cette structure devrait être composée de 43 membres devant provenir des composantes ci-après : UDPS, G7, Dynamique, AR, CAT, CR, G14, MPP, Front du peuple, Société Civile.

Pas d’unanimité

Cette restructuration n’a pas fait l’unanimité au sein du Rassemblement. Certains associations et personnalités politique qui le composent redoutent « un Rassemblement à deux têtes » avec un président politique, et de l’autre, un président du Conseil des sages.

Parmi elles Lisanga Bonganga, Martin Fayulu, Dr Gérard Kabamba du G14, ou encore Olengankoy des FONUS.

Ceux qui rejettent l’idée de la restructuration affirment qu’ils ont été infiltrés par le pouvoir et que certains parmi eux ont reçu de l'argent pour torpiller le Rassemblement. Joseph Olengankoy indexe, sans les citer, certains cadres du Rassemblement et indique qu’il ne peut pas abandonner son combat pour s’incliner devant l’argent.

«On ne peut pas, nous aujourd’hui, laisser tout notre combat pour lequel nous avons enduré tant de souffrances, au profit des gens parce qu’ils ont l’argent. Ça je ne le ferai jamais», a dit le président de FONUS et membre du Rassemblement.

Martin Fayulu de son côté lance une mise en garde contre ses pairs du Rassemblement seraient tentés de se laisser corrompre.

«Je ne peux pas vendre mon pays, parce que celui qui va prendre l’argent pour torpiller le Rassemblement, ce qu’il n’aime pas ce pays. Nous mettons en garde toutes les personnes qui sont en train de torpiller le Rassemblement», prévient Martin Fayulu.

Au sujet du fonctionnement du Rassemblement, certains cadres qui ont requis l’anonymat, renseignent qu’ils participent aux réunions de cette plateforme «par courtoisie  parce que les convocateurs ou animateurs de ces réunions n'ont pas forcement qualité de le faire».

Etienne Tshisekedi, président du conseil des sages et figure emblématique du Rassemblement est décédé le 1er février à Bruxelles. En tant que président du Comité des sages de cette plateforme, il devrait présider le Conseil national de suivi de l’accord (CNSA).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner