RDC: la société civile dénonce des incursions répétées des militaires angolais à Lukula

Les militaires angolais ont de nouveau fait incursion sur le sol congolais par le village Kayinganga (Kongo-Central), dans la nuit de mardi à mercredi 8 mars, a alerté la société civile de Lukula. Ces soldats ont arrêté et amené de l’autre côté de la frontière deux personnes, a précisé Raphael Nzau Ndundu, secrétaire de la société civile du secteur Kakongo à Lukula.

Plusieurs villages de Lukula sont victimes de ces incursions des soldats angolais, a affirmé Raphael Nzau Ndundu. Ces derniers, d’après la même source, disent être à la recherche des rebelles du Front de libération de l’enclave de Cabinda ((FLEC).

Raphael Nzau Ndundu témoigne que parmi les personnes enlevées figure son neveu:

«Hier la nuit, mon neveu a été enlevé par les forces angolaises. [Ces soldats] étaient en train de parler portugais et Kiwoyo, notre dialecte. Ils étaient plus de dix. Ils ont cassé la porte et se sont introduits dans la maison […] Après avoir tiré sur ses deux jambes, ils l’ont pris, tout en lui fermant la bouche au moyen d’une [serviette de bain]». 

Dans cet extrait sonore, il évoque d’autres incursions des soldats angolais:

/sites/default/files/2017-03/090317-p-f-matadisocieteciviledelukula-00.mp3

Pour sa part, le chef de secteur de Kakongo, Jim José Lelo Nlandu, a confirmé les faits, indiquant en avoir déjà  informé sa hiérarchie. Mais en attendant, des patrouilles mixtes vont augmenter vers cette zone frontalière à l’Angola, afin d’empêcher ces actes, a promis Lelo Nlandu.

Des sources militaires de la province du Kongo-Central ont aussi confirmé ces incursions de l’armée angolaise, mais  sans donner plus de détails.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner